MEDIA

Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail

RAYMOND DOMENECH, ENTRAINEUR EN PRISON

 

Raymond Domenech a managé une équipe de détenu, à Lyon, le temps d'un match amical face des membres du staff de l'Olympique Lyonnais.

 

En attendant d'entraîner la sélection d'Irlande, vœu formulé par Raymond Domenech, l'ancien sélectionneur des Bleus a relevé un défi assez surprenant: entraîner une équipe de détenus le temps d'une rencontre amicale face à quelques membres du staff et anciens joueurs de l'Olympique Lyonnais, dans le cadre d'une opération menée par l'association "Ensemble contre la récidive", créée par Pierre Botton.

 

La rencontre s'est jouée sur la pelouse synthétique de la maison d'arrêt de Lyon-Corbas. A l'arrivée, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France n'aura pas réussi à mener ses protégés d'un jour vers la victoire (2-5). Qu'importe, l'essentiel était évidemment ailleurs.

 

"Ce type d'action est fondamental, précise Edith Bizot, membre de l'association organisatrice de l'événement, dans des propos rapportés par Metronews. Cela permet de changer le quotidien des détenus, de leur redonner de la confiance, de leur montrer qu'ils ne sont pas juste des oubliés de la société parqués dans un coin."

 

Il y a de l'enthousiasme."On court un peu après le ballon, mais on se fait plaisir. C'est compliqué de sortir de sa cellule. Si on ne travaille pas, on y passe 21 heures sur 24. Alors, dès qu'on peut être dehors, on saute sur l'occasion", a confié de son côté Salim, détenu de 39 ans, dans les colonnes de 20 Minutes, avant que l'un de ses jeunes camarades de cellule, Elhadi (22 ans), ne lui emboîte le pas. "Il y a pas mal d'activités ici, mais, en détention, tu rentres vite dans la routine. Des moments comme celui-là viennent casser cette routine, nous permettent de nous défouler, d'évacuer".

 

"C'est toujours agréable. On s'organise comme on peut, c'est compliqué mais il y a de l'enthousiasme. Il faut s'adapter d'autant qu'on ne peut jouer à onze car le terrain est trop petit", a réagi pour sa part Raymond Domenech, qui n'aura pas manqué de se livrer à une séance d'autographes auprès des détenus après la rencontre.

Source : Tf1

Connectez-vous pour commenter

Devenez reporter Flashion

Vous aimez la photographie et les sorties? Vous souhaitez rencontrer des personnes qui ont la même passion que vous et être au cœur des plus grands événements en France et à l'étranger? Alors rejoignez–nous vite chez FLASHION! Pour devenir reporter.... 
 

EN SAVOIR PLUS

Flashion media : Version Web

En Cinq ans Flashion c'est plus de :
 
♦ 1 million de visiteurs uniques par mois
♦ 34,6 millions de personnes touchées 
♦ 4 000 000 photos publiées
♦ 45 500 Fans Facebook
♦ 500 reporters
 

 

FLASHION MAG : VERSION PAPIER

Le Meilleur du Digital en version papier
 
♦ Numéro 1 sur l'actualité événementielle  
♦ 120 000 exemplaires papier / Régions
♦ 300 000 lectures en ligne / Mois
♦ Diffusé sur +1000 points de distribution
♦ Veritable contenu éditorial
 
 

 

Media Socioculturel n°1 en France

Media numero 1 en France sur vos evenements 
Retrouvez nos reporters photos et vidéos dans vos plus grands événements : Musicaux - Socioculturels - Sportifs - Politiques  - Associatifs - Shootings.
Groupe Flashion® Media 
 
Partenariat - Contact - Recrutement